Atomisation de poudre

En amont des procédés de pressage, les poudres doivent être préparées pour pouvoir être pressées, démoulées, et éventuellement usinées avant cuisson, tout cela sans casser les pièces. Pour cela, on élabore les poudres par mise en suspension (ou barbotine), ajout de liants organiques et atomisation séchage. 

 

Principe général

Les poudres sont mises en suspension dans l’eau, puis on y ajoute quelques pourcents de liants organiques. La suspension est ensuite atomisée sous forme de fines gouttes de 20 à 200µ, en haut d’une tour dans laquelle passe un flux d’air chaud. Les gouttes vont ainsi être séchées en vol, pour donner des granulés sphériques légèrement liantés.  Les poudres sont généralement ensuite tamisées et conditionnées.

Matériaux concernés

La plupart des poudres de pressage sont préparées de cette manière. En particulier, les matériaux atomisés par les membres du syndicat sont l’Alumine, la Zircone, les composites Alumine / Zircone et le carbure de silicium.

Avantages et inconvénients de ce procédé

Avantages
  • Sphéricité de la poudre
  • Faible volatilité
  • Bonne densité
  • Bonne coulabilité. Enfin, leur apporte une bonne tenue mécanique après pressage grâce aux liants (usinage à cru)
Inconvénients
  • Surcoût de la poudre
  • Pollutions possibles
Matière première
Produit fini

Adhérents associés

6, rue des frênes
91160 Ballainvilliers
20, rue des Champs,
91830 Le Coudray Montceaux
Rue du Lotissement Industriel
65460 BAZET
Z.I. No.1 Rue de l’Industrie
27000 Evreux